La Réforme du chômage pour les indépendants

La Réforme du chômage pour les indépendants

La reforme du chômage pour les indépendants était très attendu, l’heure du bilan a sonné, qu’en est-il?

Macron a t-il tenu les promesses faites aux entrepreneurs?

“Les 2-3 millions de travailleurs indépendants en France n’ont pas l’assurance d’une sécurité face à la perte d’activité, et ne bénéficient pas d’assez de formations de bonne qualité.” programme Macron 2017  

Dans son programme de campagne, Emmanuel Macron promettait à tous les entrepreneurs de pouvoir bénéficier tout comme les salariés, de l’assurance chômage.

Deux ans après, qu’en est il?

On l’attendait, Macron l’a fait…Mais à quel prix? On connaissait déjà le montant de l’indemnisation chômage pour les entrepreneurs ainsi que sa durée (800€/mois pendant 6 mois), mais d’autres conditions seront à remplir.

« 1° Justifient d’une activité non salariée pendant une période minimale ininterrompue de
deux ans au titre d’une seule et même entreprise, dont le terme est la date du fait générateur
d’ouverture du droit prévu à l’article L. 5424-25 ;

« 2° Sont effectivement à la recherche d’un emploi au sens de l’article L. 5421-3 ;
« 3° Justifient, au titre de l’activité non salariée mentionnée à l’article L. 5424-25, de
revenus antérieurs d’activité égaux ou supérieurs à 10 000 euros par an ;
« 4° Justifient de ressources inférieures à un plafond mensuel correspondant au montant
forfaitaire mensuel mentionné à l’article L. 262-2 du code de l’action sociale et des familles
applicable à un foyer composé d’une personne seule ». extrait du chapitre II Allocation des travailleurs indépendants, Article 5 de la réforme du chômage 2019

Lire la totalité du projet de décret 2019 sur Capital.fr

Le mot de la fin: De la poudre de perlimpinpin… Alors oui, il l’a fait mais les conditions pour percevoir l’assurance chômage concernent que très peu d’entrepreneurs, 20 000 bénéficiaires par an selon La Direction de Pôle Emploi. 

Entre autre: Les indépendants qui souhaiteraient être indemnisés par pôle emploi devront justifier sur les 12 derniers mois précédent la demande, un revenu inférieur à 559,74€ par mois.

Je dirais qu’on est très loin des promesses faites par Emmanuel Macron concernant l’accès à l’assurance chômage pour les entrepreneurs.

“Entrepreneurs, je veux une France qui entreprend, une France qui créé des richesses et de l’emploi mais ne vous cassez pas la gueule car en cas d’échec, on ne vous aidera pas!!”

Ce n’est, bien entendu, que mon avis 🙂 

Laetitia Ofape

Suivez-nous sur Facebook